Congé individuel de formation (CIF)

Découvrez les 3 types de formation accessibles, selon votre profil.

Afficher les détails

CIF CDI

Ce CIF permet à tout salarié du secteur privé en CDI de suivre une formation de son choix.

L’employé doit déposer sa demande à l’organisme financeur de la formation 3 mois avant le début de celle-ci.

Pour connaître l’organisme dont il dépend, il faut contacter le Responsable des Ressources Humaines.

Durant la formation, l’employeur continue de verser le salaire (de 90 à 100%).

CIF CDD

Ce CIF permet au salarié en cours ou en fin de CDD de suivre une formation professionnelle.

L’employeur remet au salarié, en début de contrat, un bordereau individuel d’accès à la formation (BIAF) précisant le nom de l’organisme paritaire collecteur agréé au titre du congé individuel de formation (OPACIF) dont il dépend pour déposer sa demande.

Durant la formation, le stagiaire perçoit une rémunération déterminée par l’OPACIF.

CIF TT (intérimaire)

Ce CIF permet aux travailleurs temporaires d’accéder à la formation quand ils sont sous mission et également pour ceux qui l’ont terminée.

Il faut déposer une demande de prise en charge financière de la formation auprès du Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF-TT ).

Durant la formation, le stagiaire est titulaire d’un contrat de mission-formation et reste salarié de l’entreprise de travail temporaire.

Contrat de professionalisation

Public :

  • 16 à 25 ans révolus,
  • demandeur d’emploi de 26 ans et plus,
  • Bénéficiaires de minima sociaux (RSA, ASS, AAH),
  • Personnes ayant bénéficiées d’un contrat unique d’insertion.
Afficher les détails

Durée de financement autorisée : de 6 à 24 mois suivant le contrat.

La formation au CFA est financée par l’OCTA de l’entreprise (organisme collecteur de la taxe d’apprentissage), mais c’est l’employeur qui rémunère directement le stagiaire et lui délivre un bulletin de salaire.

Le pourcentage du salaire s’applique sur la durée totale du contrat (changement de pourcentage le mois qui suit l’anniversaire).

Niveau de formation - 21 ans de 21 à 26 ans 26 ans et plus
Inférieur au BAC professionnel ou titres professionnels équivalents 55% du SMIC 70% du SMIC Minimum SMIC ou 85% du salaire conventionnel (*)
Qualification au moins égale à celle d'un BAC professionnel ou d'un titre ou diplôme à finalité professionnelle de même niveau 65% du SMIC 80% du SMIC Minimum SMIC ou 85% du salaire conventionnel (*)

(*) possibilité dans certains cas du versement par Pôle emploi d'un complément de rémunération pour l'ancien demandeur d'emploi bénéficiaire de l'ARE (Aide au Retour à l'Emploi)

Des dispositions conventionnelles ou contractuelles peuvent prévoir une rémunération plus favorable pour le stagiaire.

Inscription : dès que le stagiaire a trouvé un employeur, il nous contacte afin que nous lancions la procédure avec lui et avec l’organisme collecteur (vérification cotisation OCTA, devis, planning, programme de formation, convention….).

Pole emploi / CAP emploi

Public :

  • Demandeur d’emploi,
  • Demandeur d’emploi en situation de handicap.
Afficher les détails

Le pôle emploi finance des formations (Aide Individuelle à la Formation, …). Vous devez le contacter pour en connaître les conditions et droits d’accès.

Le CFA vous donne un devis pour la durée totale de la formation que vous transmettez au pôle emploi pour accord. Si le dossier est accepté, ce dernier nous envoi  un contrat de financement (signature entre le CFA et le pôle emploi)

Ensuite, mise en place d’une convention entre le CFA et l’employeur (c’est l’intéressé qui se charge de trouver un employeur).

Durant la formation, le stagiaire est rémunéré par le pôle emploi (maintien total ou partiel des indemnités).  L’employeur ne verse aucun salaire et n’a aucune charge.

Le Conseil Régional finance certaines formations dans différents établissements, dans ce cas pôle emploi est amené à vous proposer de vous rendre dans l’un d’entre eux.